A l'heure du tout numérique et des réseaux sociaux, à l'heure où la peinture n'est plus, l'artiste propose  La TOILE ... comme TEMOIGNAGE D'UN CORPS VIVANT ...

Que ce soit par la forme "enlevée" ou dans l'apparaître "figé" d'un instant, Michèle Esther SAVOYE interroge la notion d'impermanence par l'art le plus permanent qui fût ... le dessin et la peinture.

Ainsi, quand son geste devient la trace du passage d'un être ou d'une action, la toile pour elle commence à faire sens. Le point positionne le mouvement à venir et la ligne le poursuit, parfois, jusqu'à sa disparition hors du champ de la toile. Le plan peut faire figure de lieu de certitude, mais souvent, la dématérialisation des épaisseurs du médium transforme la couleur en énergie.

Pour accompagner cette dynamique, l'artiste mêle différents médiums et techniques où la spontanéité du geste, sous-tendue par un équilibre construit, questionne avec fougue le rapprochement entre l'art et la vie.

La toile comme MONDE ... mais un monde de passage ... car il n'est pas d'arrivée dans sa quête intérieure, pas d'autre but que cette quête elle-même.



" Ce n'est pas cela, dit le Sage, c'est vers cela."








Maison Des Artistes (MDA)
http://www.Michele Savoye / LinkedIn.com
savoye@numericable.fr  
                                             
 
copyright MP SAVOYE *** Les œuvres publiées sur ce site ont été créées par Michèle SAVOYE / © MP SAVOYE ***  Merci de respecter ses droits de propriété en vous abstenant de les copier